//
you're reading...

Cogito

Déesses

Je me demande comment je me sentirais actuellement si j’avais pris, ou si je prenais, la pilule Diane 35.

Ou une autre pilule de 3e ou de 4e génération …

 

Comment je vivrais cette espèce d’hystérie collective, cette ouverture généralisée des parapluies, entre annonces de retrait/déremboursements/inutilité et communiqués se voulant rassurant.

J’ai beau être dans le milieu je pense qu’à force l’anxiété commencerait à croître.

Effet contagion.

J’ai beau penser très fort, renforcer par mes lectures, que tout ceci est au minimum inutile voire franchement stupide, qu’on aurait pu mettre en place de l’information de manière beaucoup moins anxiogène, dans un coin de ma tête je ne peux pas m’empêcher de me remercier surtout d’avoir toujours refusé de prendre une contraception hormonale.

Pour plein de raisons qui n’ont rien à voir avec des risques « généraux » liés à une classe de produits pharmaceutiques mais bien à voir avec moi. Moi et mon histoire, moi et mes antécédents, moi et ma façon d’appréhender les choses.

Mais qui aujourd’hui me font une source d’inquiétude et de débat intérieur en moins.

Et donc observer tout ça … avec plus de distance.

 

Quelque part je plains les médecins et les gynécologues qui vont se retrouver en première ligne pour gérer la crise (sans forcément être au clair dans leur tête sur le sujet non plus) et je suis surtout triste pour toutes celles qui cédant à la panique vont arrêter brutalement leur pilule et risque de se retrouver enceinte sans le vouloir.

Tout ce dont la pilule devait nous libérer.

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930