//

Famille je te hais

De ton temps …

La famille bruisse depuis plusieurs mois à propos de ma grande sœur et de son mari.

Il faut dire qu’ils ont eu le tort d’annoncer il y a 1 an 1/2 vouloir mettre un bébé en route, et que le temps passant rien de vient.

Alors c’est vers moi que l’on se tourne pour poser des questions. Parce que je suis forcément celle qui sait ou saura.

 

Oui ils ont annoncé. Et puis …

Et puis il y a eu ce mariage à préparer. Seuls. Quasi sans l’aide de personne.

Et puis il y a les horaires de travail impossibles du beau-frère, la nuit, le jour, les week-ends, parfois le tout à la fois. Ne plus se voir qu’une heure par jour, et encore … dormir en décalé, ne plus avoir de vacances communes.

Et puis il y a le job de ma sœur, ces journées où elle commence à 8h et finit à 20h. Et finalement finira à 15h. Ou l’inverse.

 

J’expliquais tout ça à mon père, et bien plus encore, et il n’a su que me répondre : « oui enfin moi de mon temps, on se lançait et puis on se débrouillait et on avait même pas tout ce que vous avez aujourd’hui, les crèches et le reste »

« De mon temps » …

Je n’ai pas répondu, ça ne servait à rien. Lui dire que son temps n’avait plus rien à voir avec le notre, qu’il ne travaillait ni la nuit, ni le week-end et que les femmes restaient alors encore souvent à la maison. Qu’il n’avait jamais eu de mal à trouver un travail, jamais même été au chômage, jamais craint l’avenir en fait.

Ce qui n’avait pas empêché qu’il divorce deux fois, laissant une femme seule avec une enfant en bas âge.

Comme quoi il y avait bien quelque chose de pourri au royaume « de son temps ».

 

Un mien ami, père de 3 enfants, m’avait dit un jour que si on attendait d’être prêt pour faire un enfant, on n’en faisait jamais.

Sauf qu’il y a une différence entre ne pas être prêt et ne pas vouloir avoir un enfant dans ces conditions.

Et puis ils ont bien le temps. Qu’on leur lâche la grappe.

Discussion

6 Responses to “De ton temps …”

  1. Dans un autre registre mais qui se rejoint, mon père m’affirmait il y a peu que ce n’était pas bien compliqué de modifier en partie mon alimentation, qu’il suffisait de manger plus de légumes. Facile à dire, ai-je fini par lui rétorquer, quand on a une femme qui cuisine tous les repas à la maison depuis plus de 30 ans ! Les époques changent, mes regards pas forcément aussi vite…
    Ta conclusion est parfaite : qu’on leur lâche la grappe !

    Posted by Lizly | 21 octobre 2014, 10:52
  2. Voilà, oui, qu’on leur lâche la grappe. Sans compter qu’avoir un bébé n’est pas aussi facile que commander à la Redoute, ça peut ne pas fonctionner tout de suite, ça peut venir et ne pas tenir… C’est pour ça que je trouve qu’une politique stricte de « on n’en parle pas tant que ce n’est pas en route, au minimum » est plus facile à vivre.

    Posted by Anna Musarde | 22 octobre 2014, 09:48
    • J’avais trouvé aussi qu’ils auraient dû ne rien dire mais ils font comme ils veulent (cela dit je pense qu’ils auront retenu la leçon) (cela dit bis avant qu’ils en parlent, ma belle mère me harcelait déjà pour savoir s’ils essayaient de faire un bébé ou pas et s’il y avait un problème ou pas …) et après coup ils sont contents que ça n’ait pas marché sur les quelques mois où ils ont essayé.

      Posted by Shaya | 22 octobre 2014, 11:49
  3. C’est comme mon père qui m’assène que je n’ai pas forcément besoin d’une personne de ménage pour mon 60m², alors que ça fait 3 ans que j’en rêve. Pareil, facile pour lui qui a TOUJOURS eu des femmes de ménages, ou ses compagnes pour ranger.

    Posted by Elizabeth | 23 octobre 2014, 17:04

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

D’où viens-tu?