//
you're reading...

Cogito

De la responsabilité de chacun …

Le dernier scandale alimentaire en date et surtout certaines réactions qu’il suscite me laissent un peu narquoise je dois dire.

Contrairement à d’autres je ne me moquerai pas des gens qui consomment des plats tout préparés. J’ai mangé des plats tout préparés (mais jamais des lasagnes), j’en remangerai. Même si ce n’est pas très fréquents.

Parce qu’il y a des trucs que j’ai clairement la flemme de préparer moi. Parce que des fois j’ai pas le temps de faire à manger.

Parce que.

 

Il se trouve qu’il est vraiment assez peu probable – vu les plats cuisinés que j’ai eu l’occasion de consommer – que j’ai mangé de la viande de cheval en pensant que c’était du bœuf. Si c’était le cas, j’avoue que ça ne me gênerait pas. J’aime la viande de cheval.

Mais ça me fait doucement ricaner de voir qu’on réclame l’étiquetage précis de l’origine des aliments et bla bla bla. Je me demande combien de personnes lisent vraiment les étiquettes avant d’acheter.

J’ai arrêté d’acheter de la soupe toute faite en commençant à lire les étiquettes. Parce que je ne voyais pas pourquoi on collait du sucre dedans. Moi je ne mets pas de sucre quand je fais une soupe. Et puis j’en avais marre que dans toutes les soupes ils collent de l’amidon de patate ou un autre truc de féculent du genre. Sans doute parce que je ne mets jamais de patates dans mes soupes (une fois tous les 10 ans en gros), ya pas besoin de ça pour épaissir. Les féculents cachés ça me lourde.

 

Le souci c’est que quand tu commences à lire une étiquette … tu ne t’arrêtes plus.

Ca réduit drôlement la liste de courses. Alimentaires oui. Mais pas que. Le rayon produits de beauté et produits sanitaires a morflé aussi.

Après j’ai continué à acheter des plats préparés oui. Mais en sachant ce que je faisais. Pas dans cette espèce d’état d’esprit des bisounours qui semble largement répandu où les gens découvrent que les gentils industriels ne nous veulent pas tous que du bien. Ou tout du moins qu’ils s’en foutent largement tant qu’ils ont leur blé.

 

Ça prend du temps c’est sur de tout éplucher.

J’ai pas fait d’étude de chimie donc c’est sur que je dois passer à côté de plein de saloperies. Mais justement. Au bout d’un moment de voir tous ces trucs marqués que tu n’as aucune idée de ce que c’est (alors que bon t’es pas trop une bille et tu sais que pour faire des sablés il ne faut guère plus que oeufs+farine+sucre+beurre), ça calme.

Et puis les étiquettes que tu as déjà épluché, tu ne les refais pas à chaque fois.

 

Tout ça pour dire que j’en mange de la merde, même si j’aime bien cuisiner, mais qu’au moins je le sais quand je le fais.

Tout du moins quand on m’annonce qu’on nous vend de la merde, mon étonnement est plus que mesuré.

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930