//

Monde de merde

Comment ils disaient déjà ? Ah oui, choc de simplification …

Shaya aux prises avec l'administration (allégorie)

Shaya aux prises avec l’administration (allégorie)

J’avais envie de vous conter cette petite séquence administrative …

(je vous laisse deviner laquelle)

 

Il y a fort fort longtemps quelques semaines, je prends contact avec Administration pour effectuer une démarche la concernant. On me répond « Mme Shaya toutes nos démarches s’effectuent uniquement par internet désormais, en version dématérialisée, plus de papiers, il faut vous créer un espace sur notre site : www.adresse-internet-du-gouvernement-longue-et-compliquée-comme-la-bite-de-rocco.com ».

Je rentre chez moi, je me connecte à www.adresse-internet-du-gouvernement-longue-et-compliquée-comme-la-bite-de-rocco.com et je crée mon espace personnel en fournissant mon adresse mail pour être contactée évidemment, puisque c’est la modernité, tous les échanges se font par mail !

 

Quelques jours plus tard j’entame ma démarche auprès d’Administration via leur site internet, je remplis 78 pages de renseignements et à un moment j’arrive à « vous devez nous communiquer vos [renseignements très très secrets] », je clique sur le lien « déclarer vos renseignements très très secrets » et là j’ai un joli message d’erreur qui me dit « action impossible – aucun renseignement déclaré ». BAH OUI DUCON TU ME DEMANDES DE LES DÉCLARER JUSTEMENT !

*respiration ventrale*

Je recommence. J’ai toujours le même message d’erreur. Je récite un mantra zen pour ne pas me mettre à hurler et je me dis c’est pas grave on va essayer de passer par ailleurs. Sur la page d’accueil, trop contente, je trouve un beau lien qui clignote « déclarer vos [renseignements très très secrets] », YEAAAAHHH je hurle intérieurement, je clique et là … « action impossible – aucun renseignement déclaré ».

J’ai dû tourner en rond en vain comme ça au moins … une heure. Au moins.

J’étais très fatiguée ce jour là et à ce stade je me suis sentie vraiment nulle (et j’ai vraiment douté de mes capacités intellectuelles) alors que je pensais pas être la pire en navigation internet. Roulée en boule sous ma chaise j’ai décidé de mettre un terme à ma vie numérique et d’aller élever des rennes au fin fond de la Laponie loin de tout réseau téléphonique et d’internet.

 

Le lendemain … Le lendemain, comme je suis têtue et qu’il fallait vraiment que je vienne à bout de tout ça, je m’y suis rattaquée après une préparation mentale digne d’une finale de boxe (Rising up, back on the street ! Did my time, took my chances. Went the distance, now I’m back on my feet just a man and his will to survive). Méthodiquement, j’ai cliqué sur toutes les sections et toutes les sous-sections de mon espace personnel.

Jusqu’à trouver au fin fond de ce putain de site internet un endroit où il fallait que je déclare accepter que l’intégralité de ma démarche soit traitée en ligne. Sérieux les gars ??? C’est à dire que j’ai pas vraiment le choix. Donc je déclare que j’accepte. Et là c’est devenu magique : « veuillez imprimer ce papier et le renvoyer à Administration pour que votre choix soit bien pris en compte ».

What. The. Fuck.

1/ j’ai pas le choix (genre PAS DU TOUT)

2/ vous faites créer un espace en ligne pour traiter tout de manière dématérialisée mais il faut IMPRIMER et ENVOYER un papier ????

J’imprime évidemment hein parce que là c’est ça ou Xanax et Whisky et je renvoie.

 

Quelques jours plus tard … (ce moment de LOL était sans fin)

Je reçois une lettre de Administration – une lettre ! Ils ont mon mail et mon espace personnel, ils disent vouloir tout traiter par le numérique et ils m’envoyent une lettre! *pleure convulsivement* – disant que ma décision de traiter l’intégralité de ma démarche en ligne a bien été prise en compte.

Et là magique je peux rentrer mes renseignements très très secrets !!!

 

Mais il y a eu une épilogue à cette magnifique aventure.

Une fois ma démarche validée, je reçois un mail (un mail youhouuuu!) de notification comme quoi tout est ok. Et le lendemain je reçois une lettre (UNE LETTRE) de leur part disant qu’ils ont réétudié le dossier et qu’ils me renvoient une nouvelle notification. Sérieux, ils ne pouvaient pas me l’envoyer par mail ?

*part s’éclater la tête contre un mur*

 

Du coup je n’ose même pas imaginer comment ça se passait quand ça n’était pas dématérialisé tout ça …

Discussion

6 Responses to “Comment ils disaient déjà ? Ah oui, choc de simplification …”

  1. hihi.
    Je te rassure (ou pas) c’est quasiment pareil quand tu veux contester un PV en ligne. Je le fais régulièrement pour mon boulot (je dénonce les clients à qui on a preté des véhicules et pour lesquels on reçoit un PV). Tu te prends la tête pendant 10minutes à tout bien remplir et à la fin on te dit qu’il faut imprimer le formulaire (le même que celui que tu peux remplir à la main en 3minutes chrono au verso de la contravention…) et l’envoyer par courrier AR.

    Il y a un cas où tu peux transmettre directement (cas d’une voiture qui a été vendue) et là au surprise, la contestation faite via Internet est systématiquement refusée.

    Les paradoxes de l’administration française 🙂

    Posted by MaO | 29 novembre 2016, 07:31
  2. C’est moi ou c’est plus simple en faisant 100% papier, en fait ?

    Posted by Georgia | 1 décembre 2016, 09:59
  3. [pleure de rire] [merci]
    C’est comme pour l’abonnement au Monde : même si tu veux que l’abo dématérialisé, il faut envoyer un RAR pour se désabonner…

    Et au bureau, c’est pareil : le nombre de fois où il faut commencer virtuellement, puis terminer au papier.

    Posted by Elizabeth | 9 décembre 2016, 15:11

A vous les studios

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

D’où viens-tu?