// archives

Archive for décembre 26th, 2017

Ré-amour de soi

(Oui je réutilise l’image et alors ?)

 

J’ai perdu du poids.

Tant mieux, c’était ce qui m’avait été demandé.

Mais j’ai manifestement atteint le seuil de perte de poids où ça se voit, ou tout du moins où les gens qui ne me voient pas toutes les semaines le remarquent suffisamment pour prendre le risque fort mesuré de me dire « tu as maigri non? ».

Et ça m’énerve é-nor-mé-ment.

 

J’ai perdu du poids, j’ai perdu du tour de taille,  j’ai d’ailleurs été chaleureusement félicitée par ma médecin pour ça, qui m’a donné à cette occasion du « ma jolie » à n’en plus finir. A mon grand désarroi, j’ai rayonné de fierté après ces félicitations, alors que je n’en tire aucune fierté en fait et que j’évite soigneusement de l’étaler.

J’imagine que les gens qui se permettent de me dire « tu as maigri non ? » s’imaginent me faire plaisir. Dommage …

Je ne dois qu’à mon honnêteté viscérale de ne pas leur répondre « non j’ai pris 10 kgs en fait » au lieu de leur répondre un « oui » gêné qui dit que j’aimerais bien qu’on passe à autre chose. Sauf qu’en général on ne passe pas à autre chose « ça se voit au niveau du visage. Et de la taille. ».

 

Moi je ne le vois pas, déjà parce que je ne m’observe pas en détails dans la glace tous les jours et parce que ça se fait si doucement que d’un jour à l’autre rien ne change.

Et en vérité je m’en moque pas mal. Je maigris parce qu’on m’a demandé de le faire, je le fais pour des raisons médicales et ça s’arrête là. Alors cette irruption constante de mon apparence physique et de mon poids, dans un contexte complètement déplacé enprime, m’agace au plus au point, comme s’il changeait quelque chose à celle que je suis.

Je ne me trouve pas plus jolie qu’avant. Pas moins non plus. 

Je ne suis pas plus aimée qu’avant. Pas moins non plus.

Je ne suis pas plus intelligente qu’avant. Pas moins non plus.

(pour le prix Nobel, il faudra encore repasser)

 

Il y a toutefois une chose positive dans cette perte de poids. 

Elle se fait si tranquillement, sans sentiment de privations ni d’efforts fournis que j’ai retrouvé ce rapport serein (et dédaigneux) avec mon poids et mon organisme. Finalement je ne m’aime pas moins qu’avant.

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031