// archives

Archive for septembre, 2017

La douceur de l’automne

Color of fall (1)

Ces derniers jours je me demande si l’automne n’est pas ma saison préférée. Encore que, j’aime vraiment beaucoup l’hiver. Le printemps et l’été … moins. J’aime bien alléger mes tenues et qu’il fasse plus doux mais la chaleur ne me convient vraiment pas. Sans compter que l’allergie me gâche franchement le plaisir.

 

Color of Fall (2)

 

Mais je ne boude pas mon plaisir de ce début d’automne qui a tout ce qu’il faut pour me plaire.

A chaque fois que je me déplace, j’ouvre grand les yeux, émerveillée par les couleurs que prennent les arbres. Je m’esbaudis de la multitude de ces tons jaunes, orangés, rouges qui fusent et se mêlent encore au vert parfois dans des arbres bicolores.

Il fait doux encore l’après-midi, mais les matins sont frais et il a fallu renfiler un petit pull oui c’est vrai, et se méfier de ne pas prendre froid par imprudence. Mais ça me va tellement mieux que la chaleur écrasante qui bouffe toute énergie, j’ai l’impression de respirer, de revivre.

Color of Fall (3)

 

Et la lumière ! Vous avez vu comme la lumière a changé ? Comme elle est plus douce ? J’ai l’impression qu’elle s’est faite caressante là où la lumière d’été est plus crue, plus dure. Je le vois quand je fais des photos et j’adore vraiment la lumière qui baigne toutes ses journées, je voudrais les passer à faire des photos et rien que ça.

Et puis voir les courges apparaître sur les étals des marchands me réjouit bien fort aussi. Parce que j’adore ça, le potimarron, le potiron, le butternut, les jack be little … youpiiiii ! D’autant plus que je n’ai strictement aucunes restrictions dans cette catégorie d’aliment ce qui est désormais suffisamment rare pour être noté 😀

 

Color of Fall (4)

 

Bref ya de la joie dans cet automne, espérons que cela dure !

 

Color of Fall (5)

 

(L’article juste prétexte à vous coller plein de photos)

Se taire pour se protéger

Les vacances dont je n’ai pas parlé

 

J’étais au téléphone avec mon père et nous parlions de la rentrée de mon petit frère et de ma petite sœur.

Ou plutôt j’essayais puisque mon père ne me donnait que des réponses très vagues concernant ma petite sœur. J’ai fini par comprendre que l’emploi du temps de ma petite sœur n’était peut-être pas aussi confus que mon père le disait mais qu’il ne pouvait pas me répondre parce que ma petite sœur ne lui avait rien dit.

J’ai pesté intérieurement, mais bon sang comment pouvait-elle faire se comporter ainsi avec eux, à ne rien leur dire alors que quand même elle vit chez eux !

C’est là que ça m’a explosé à la figure.

 

Depuis longtemps, j’ai des relations complexes (compliquées ?) avec ma famille … (sauf ma mère et mon petit frère).  Cet été en a encore été un exemple des plus frappants.

Il y a de l’amour entre nous c’est certain mais aussi un passif (copieux), des tensions, des rancœurs, de l’incompréhension mutuelle. Les voir est toujours source de tension pour moi, nous n’avons pas les mêmes centres d’intérêt, pas la même façon de penser, je déteste leurs opinions à l’emporte-pièce, sans nuances ni subtilités etc etc … Si bien que mes visites se doivent d’être peu fréquentes et courtes pour que ça ne dégénère pas.

Et qu’au fil des ans j’ai mis en place un certain nombre de stratégies pour me protéger.

Dont le silence. Je tais énormément de choses. C’est à peine s’ils savent où je travaille et ce que je fais, ils ne connaissent pas mes amis, ils ne savent pas de quoi ma vie est remplie. Je leur ai même tu que j’étais partie 15j en vacances de l’autre côté de la France …

 

Et c’est exactement ce que ma petite sœur fait à sa façon. Elle se protège, elle leur tait le plus d’éléments possibles de sa vie. Peut-être avec un peu moins de subtilité que moi – encore que je ne suis pas sûre qu’ils soient si dupes que ça me concernant et je n’habite pas avec eux – mais elle fait exactement comme moi et je m’apprêtais à lui en faire le reproche alors que je suis vraiment mal placée pour ça et surtout que je ne suis absolument pas étonnée en y réfléchissant.

Bon sang, je n’ai prévenu mon père de mon départ en Inde que deux jours avant pour m’épargner l’incompréhension, l’inquiétude, les réflexions stupides !

Ce qui est … inquiétant … c’est que mon petit frère aussi applique cette stratégie. De manière beaucoup plus subtile que ma petite sœur par contre puisque si ma petite sœur bloque tout, mon petit frère, lui, semble donner mais ce ne sont que des miettes quand on y regarde bien.

Et ma grande sœur aussi a fait ça, jusqu’à ce qu’être en couple depuis longtemps semble l’émanciper.

 

Je trouve ça assez angoissant sur notre mode de fonctionnement familial … 

Shaya ailleurs …

~ Tumblr : Books and Boobs

~ Tumblr : Point Vernis

L'instagram de Shaya

Previously

septembre 2017
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

D’où viens-tu?